tonte débroussaillage par Jonathan Patricot

Tonte Débroussaillage

Jonathan Patricot vous propose d’entretenir votre jardin ou votre parc.

Nous intervenons ponctuellement ou dans le cadre de forfaits annuels. Notre prestation comprend la tonte de votre pelouse, le nettoyage de votre terrain en le débarrassant des broussailles que l’ont envahi. Nos tarifs dépendent du temps nécessaire à ces opérations ainsi que de la topographie du terrain. Un passage régulier de notre équipe vous assure un jardin propre tout au long de l’année. Nous sommes équipés de matériels professionnels qui vous éviteront l’emploi de traitement chimiques réglementés néfastes à la biodiversité et à votre santé.

Ce service rentre dans le cadre des Services à la personne pour les particuliers: Voir notre page dédiée :image jonathan patricot bois de chauffage espaces verts service-a-la-personne

Tonte:

Tondre régulièrement sa pelouse est la garantie d’un beau tapis vert. La tonte s’effectue du printemps à l’automne. La fréquence de coupe varie selon la saison et l’usage auquel vous destinez votre gazon : pelouse rustique, gazon anglais…Nous vous conseillerons en fonction de votre type de jardin ou parc.

Par ailleurs la tonte est le meilleur moyen de lutter contre l’envahissement des mauvaises herbes car en épaississant le gazon elle gêne leur germination et en stoppant leur montée en graines elle les empêche de se reproduire et conduit à leur élimination.

Tondre en fonction des saisons :

Au printemps : l’idéal est de tondre 1 fois par semaine à une hauteur de coupe allant de 5 à 7 cm de haut.
L’été : il est recommandé de tondre tous les 15 jours entre 7 à 10 cm de haut notamment pour limiter que l’herbe jaunisse.
A l’approche de l’hiver : il est conseillé de tondre plus ras par exemple jusqu’à 3 cm ainsi que de ramasser les feuilles.

Débroussaillage :

En débroussaillant vos espaces verts, vous oxygénez l’écosystème qui vous entoure : la végétation est ainsi allégée de ses mauvaises herbes, ce qui lui permet ensuite de repousser de manière optimale. Votre jardin ou votre terrain boisé se refait ainsi une santé et il faut noter qu’il s’agit d’un geste écologique. Au-delà de l’aspect esthétique que vous pourrez donner à votre jardin, le débroussaillage peut être obligatoire dans certains cas: -Lorsqu’il consiste à limiter les risques de propagation d’incendie. -Lorsque le risque de prolifération d’animaux nuisibles ou dangereux pour la santé s’avère déclaré.Dans ces cas, votre commune  peux vous mettre en demeure de le faire. Cette mesure de prévention est réalisée en réduisant la quantité de combustible végétal.Pour que l’opération soit efficace, vous devez :

Détruire la végétation herbacée et arbustive et ramasser les bois morts au ras du sol.

Couper les branches surplombant le toit de votre habitation ou celle de vos voisins et élaguer les arbres sur les 2/3 de leur hauteur. Le diamètre d’un bouquet d’arbres ne doit pas dépasser les 15 mètres.

Aux abords des bâtiments, il est recommandé de retirer les arbres et arbustes situés à moins de 3 mètres d’une toiture ou d’une ouverture.

Prévoir l’élimination ou l’évacuation des déchets (broyage, compostage, incinération, déchetterie)

L’opération doit se pratiquer en continu mais les municipalités imposent une date buttoir généralement fixée du 31 mai au 30 juin. D’après l’article L. 322-3 du code forestier, l’opération doit être réalisée de façon continue sur les zones urbaines se situant à moins de 200 mètres des bois et forêts, des maquis, des garrigues, des landes, des plantations ou des reboisements. Le document d’urbanisme qui s’applique à la commune du lieu de l’habitation peut fixer des règles plus strictes en réduisant la distance à 100 mètres et le préfet peut par arrêté, créer une obligation supplémentaire sur les zones exposées aux risques d’incendie.

Une obligation:

Vous avez l’obligation d’effectuer un débroussaillage de terrain : Sur l’intégralité de votre terrain bâti ou non quand il est situé en zone urbaine (PLU) En zone naturelle, sur une largeur de 50 mètres aux abords d’une construction En zone naturelle, sur une largeur de 10 mètres de part et d’autre d’un chemin d’accès Dans un lotissement ou sur un terrain de camping Selon la zone sur laquelle est bâti le terrain, il est nécessaire d’adapter les techniques de défrichage avec un outillage pertinent et précis afin de réaliser une opération efficace sans dégrader les ressources naturelles. Renseignez-vous auprès de votre mairie qui vous communiquera le code de l’urbanisme en vigueur où sont indiquées les surfaces à entretenir. De plus, il existe parfois un arrêté préfectoral qui étend cette zone si elle est particulièrement exposée (article L. 322-1). Cet engagement doit être respecté par le propriétaire du terrain, ou son locataire, et il peut bien évidemment le faire lui-même, ou confier la tâche à des professionnels.